Projets Covid-19

Le Centre Borelli se mobilise pour réaliser des modèles de confiance pour connaître et prédire les évolutions de l’épidémie, et définir les stratégies opérationnelles de sortie de crise. Il tire partie de l’ensemble de ses composantes et des compétences pluridisciplinaires de ses chercheurs, rassemblant sur des projets de recherche communs mathématiciens, statisticiens, et praticiens hospitaliers…

——
Modèles prédictifs macroscopiques (échelle pays/région) de la date et de la hauteur du pic épidémique

Contact : Alain Trouvé
Le projet vise à estimer la courbe d’évolution du nombre de cas/admissions/décès à l’échelle de pays/régions. Plus particulièrement, il s’agit d’avoir une capacité d’anticipation sur la date et l’ampleur du pic épidémique. L’enjeu est d’anticiper la montée en charge pour les services de santé et plus globalement pour les actions des pouvoirs publics. Les modèles épidémiologiques proposés s’appuient sur les statistiques publiques et la difficulté principale rencontrée pour la France résulte du peu de tests de dépistage effectués.

——
Modélisation et simulation de phénomènes épidémiques ; évaluation des stratégies de contrôle

Contact : Argyris Kalogeratos
Le projet vise à l’élaboration d’un cadre de simulation pour l’évaluation des stratégies de contrôle (quarantaine, confinement, traitement) en s’appuyant sur des modèles de propagation du virus à des échelles meso (e.g. réseaux de contact à l’échelle des individus ou de groupes d’individus). Ces modèles permettront de tester des scénarios de manière stylisée en l’absence de données fiables permettant de rendre compte des mécanismes de contamination.

——
Mise en œuvre de stratégies dynamiques d’allocations de ressources humaines et matérielles en période d’attrition des personnels d’unités sanitaires ou sensibles en épidémie de COVID-19

Contact : Nicolas Vayatis
Le projet vise à la mise en place d’un outil d’aide à la décision pour les hôpitaux et autres unités sensibles soumis à l’attrition du personnel atteint par le COVID-19. L’objectif est de produire des rapports journaliers permettant à la fois de visualiser l’évolution de l’épidémie à l’échelle de l’unité, mais aussi de proposer des projections à quelques jours et enfin d’évaluer a priori les scénarios de redéploiement des personnels ou de réorganisation interne.

——
Santé psychique et confinement

Contact : Lise Haddouk
Le projet vise à l’élaboration d’un outil en ligne permettant l’évaluation longitudinale de l’état de santé psychique et plus généralement de robustesse de la population. Cet outil a vocation à être multi-dimensionnel, afin d’évaluer le plus précisément possible la situation de la personne : des aspects relatifs au milieu socio-économique, à la santé physiologique, à la santé psychique des participants seront évalués.

——
Suivi du patient en continu en unités de soins intensifs (USI)

Contact : Pierre-Paul Vidal
Le projet vise à l’élaboration d’un outil de surveillance automatisée des patients en soins intensifs. Afin de tolérer les appareils mis en oeuvre pour soutenir les organes défaillants, les patients sont fréquemment sédatés en réanimation. Aucun monitorage n’est validé pour suivre le niveau de cette sédation, ou pour suivre en continu le niveau de douleur d’un patient. Nous proposons de développer des chaînes de mesure et de traitement de données afin de suivre en continu :
— le niveau de conscience d’un patient
— le niveau de douleur d’un patient
— l’agitation du patient et le risque éventuel de retrait du matériel de soin (sondes d’intubation, cathéters,…)