Réseau de Transport d’Electricité (Rte) est le gestionnaire de réseau de transport d’électricité  (GRT) de très hautes tensions. En tant que GRT il a une mission de service public qui consiste à assurer le transport de l’électricité des zones de productions (centrales nucléaires, fermes éoliennes,…) vers les réseaux de distribution et les grands comptes (industriels). L’entreprise couvre sur le territoire national, les niveaux de tensions entre 400 kV et 50 kV. Elle gère également les interconnexions avec les pays européens limitrophes et participe au marché européen de l’électricité, afin d’assurer la solidarité électrique tout en favorisant l’insertion des énergies renouvelables. Pour mener à bien ses différentes missions, Rte propriétaire de son infrastructure, doit s’assurer du bon fonctionnement du réseau et délivrer la meilleure qualité d’électricité possible au moindre coût sociétal. Aussi la compréhension fine du comportement des matériels, leur processus de vieillissement, leur réponse aux diverses sollicitations environnementales ou de fonctionnement doit être appréhendée de la façon la plus précise possible pour évaluer leurs impacts sur le fonctionnement du réseau et les politiques internes à mettre en place pour sa garantie.

Pour répondre à ces divers challenges en associant recherche fondamentale, recherche industrielle et formation, l’ENS Paris-Saclay et Rte ont mis en place un Hub de Recherche sur la Physique des lignes aériennes (PSLA). Coté Rte, les départements R&D et CNER (Centre National d’Expertise Réseau) mènent des actions de recherche et développement. La collaboration avec l’ENS Paris-Saclay se fait par l’intermédiaire de son laboratoire de Mécanique (le LMT), son laboratoire de Génie Electrique (le SATIE) et son laboratoire de Mathématiques et modélisation (le Centre Borelli).

D’autres acteurs industriels sont pressentis pour rejoindre le Hub : Sicame-Dervaux et Nexans. Par ailleurs la PME Eurobios est sur le point de rejoindre le Hub PSLA. Sicame-Dervaux et Nexans sont respectivement des fournisseurs de matériels et de câbles aux gestionnaires de réseaux de transport d’électricité.

L’objectif de cette chaire est de traiter des problématiques rencontrées par les partenaires industriels qui n’ont pas de solution évidente a priori avec des approches scientifiques et méthodologiques au niveau de l’état de l’art.

Lien LinkedIn

Portée d’une ligne aérienne

Réseau de lignes aériennes

Modélisation de la portée d’une ligne aérienne

Simulation d’un problème d’interaction fluide/structure (vent/conducteur aérien) basé sur un modèle de « strip theory »(Re 6400, vitesse orthogonale au conducteur 3,84m/s)

L. Zhang / J. Redford / F. Hafid. https://doi.org/10.1016/j.euromechflu.2020.09.013